Le SI Achats, quelle création de valeur?

Confronter les besoins spécifiques des prescripteurs avec les offres des fournisseurs représente un enjeu majeur pour les services achats. Les innovations technologiques sont nombreuses et touchent le Cloud, la mobilité, le Big Data, les objets connectés ou encore les systèmes experts ou intelligence artificielle. Pareilles innovations aident l’entreprise et les acheteurs à faire face aux défis de leur fonction, à organiser le travail et les nombreuses relations professionnelles qui doivent, pour des raisons d’efficacité, être transparentes et dynamiques.

Une autre tendance du marché est le développement de la collaboration avec l’ensemble des fonctions impliquées par les achats, depuis l’amont en phase de développement des stratégies achats, jusqu’à l’aval du processus. Encourager le travail collectif permet de créer des passerelles entre les différents acteurs quel que soit leur métier et de faciliter les décisions et d’identifier des opportunités d’amélioration de l’organisation et du processus Achats.

L’approche collaborative facilite la création de valeur issue de la gestion du processus Achats, et de la capacité d’innovation avec les fournisseurs dans la conception des produits et des services. Elle permet d’identifier et de traiter le plus en amont possible les insatisfactions clients et/ou fournisseurs. Elle permet enfin de développer une relation plus transparente avec les fournisseurs et leurs sous-traitants éventuels. L’amélioration continue peut ainsi être pilotée conjointement pour une transparence et une créativité plus grandes.

La mise en place d’une approche collaborative repose sur une plateforme unique qui offre des espaces de travail virtuels et des outils de conduite de projet, de communication, de recherche, de calendrier, de gestion et de partage de la connaissance, des événements, de « Chat »,….etc. L’évolution des achats doit tenir compte de cette petite « révolution » qui aura des conséquences d’envergure : l’augmentation de la performance et de la valeur ainsi que le développement de relations de confiance durables.

De plus, qu’il s’agisse du fournisseur lui-même, de la comptabilité ou de tout autre collaborateur en relation avec le fournisseur, l’acheteur n’est pas seul responsable de la collecte et de l’implémentation des données. Plus la direction achats disposera d’informations, plus la relation fournisseur deviendra transparente, efficace et fructueuse. Plus les données seront facilement exploitables, plus les achats seront tracés et ainsi valorisés.

Les plateformes collaboratives représentent une véritable opportunité pour partager les bonnes pratiques et professionnaliser les prescripteurs, faciliter la co-élaboration de projets d’achats, impliquer les parties prenantes en amont du sourcing et des appels d’offres, évaluer et piloter la performance des fournisseurs, permettre une gestion partagée des contrats et innover avec les partenaires. Elles facilitent au sein de l’entreprise l’augmentation du taux d’adoption et de conformité Achats !

LA SOLUTION AXISCOPE A ÉTÉ CONÇUE DÈS LE DÉPART AUTOUR DE CES RÉFLEXIONS :

·        Intégrer les technologies collaboratives dans le socle logiciel natif pour décloisonner la fonction Achat et impliquer plus largement tous les acteurs intervenant dans les opérations d’achats.

·        Mettre en œuvre la solution selon les standards du Web et des plateformes de réseaux sociaux ou d’e-commerce afin d’offrir un environnement « connu » et intuitif aux utilisateurs.

·        Resserrer les efforts sur les fonctionnalités clés requises par nos clients sans entrer dans une logique de « One fits all » qui majore le coût de la R&D et donc le coût du logiciel.

·        Tracer, historiser et structurer les données au sein de la plateforme et mettre à disposition des utilisateurs des outils de recherche puissant pour les retrouver rapidement.

·        Faciliter l’usage de la solution pour la mettre à la disposition de tous les prescripteurs pour qu’ils soient davantage impliqués et collaborent le plus en amont possible de l’acte d’achat et ainsi éviter les achats « sauvages ».

www.axiscope.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *